top of page
Rechercher

Hypnose : que ressent-on précisément ?


L’hypnose est un état de conscience modifiée dans lequel nos perceptions sensorielles peuvent bien nous surprendre… et dans le bon sens ! Imaginez-vous soudainement expérimenter une ouïe surdéveloppée, ou ressentir avec une attention extrême chaque mouvement de votre respiration ...









1. La respiration et les battements du coeur qui se modifient


En fonction de l’émotion qui traverse le corps, le rythme de la respiration ainsi que celui du coeur va ralentir ou au contraire s’accélérer...


En soit, ça se passe comme dans la vie de tout les jours : la respiration et le cardio sont directement branchés sur la fréquence de nos émotions. Et puisqu'en hypnose l'émotion est ce que l'on recherche, et que plusieurs peuvent se succéder en quelques minutes : le souffle se modifie régulièrement durant une séance.


Ces effets peuvent aussi s’accompagner de plusieurs modifications sensorielles dans le corps : ressentir une extrême lourdeur (pour ceux qui ont la sensation de plonger sous hypnose), ou au contraire une forte sensation de légèreté (pour ceux qui ont plutôt la sensation de s'élever vers un état d'hypnnose).


Il peut aussi y avoir des changements de température du corps entre le chaud/froid : par exemple dans la gestion de la douleur physique : créer une sensation de froid pour anesthésier un endroit précis du corps et le rendre ainsi moins douloureux.




2. Tout les sens qui se mettent en éveil


Du fait que l’expérimenteur est dans une concentration, une présence à soi d’une grande qualité ...


Ainsi l’ouïe peut se mettre à capter des sons provenant de très loin, ou au contraire percevoir des sons internes avec une grande précision. Il n’y a rien de magique, plus l’on se focalise sur une chose, plus cette chose prend de l’espace autour ou à l’intérieur de soi.

La vue peut aussi devenir très nette, ou au contraire aller vers le flou : cet effet arrive souvent lorsque le thérapeute demande une ultra focalisation (fixer un même point durant quelques minutes). Alors une partie du point que l’on fixe devient très nette, quand par ailleurs certaines couleurs et certaines formes autour de ce même point deviennent de plus en plus floues, au point de parfois prendre d'autres formes, ou même dîsparaître !


Cela s’appelle un effet d'optique ou encore une hallucination visuelle, tout simplement crée par une fatigue occulaire ... ;)




3. Le corps qui se met (inconsciemment) en mouvement

Ces signaux idéo-moteurs qui permettent à votre inconscient de s'exprimer librement ...

Ce sont comme des micro-mouvements involontaires et très subtils : la tête qui bascule, les doigts d’une main qui bougent, les paupières des yeux qui clignent de façon répétitive. Ces signaux idéo-moteurs ont un rythme et une gestuelle que l'esprit analytique ne contrôle pas. Un peu comme ces fameux "lapsus révélateur" qui s'échappent parfois de notre bouche : le désir de l'inconscient a été plus rapide que notre esprit conscient.


L'hypnothérapeute peut utiliser ces mouvements dans le but de questionner directement l'inconscient : ainsi les réponses apportées ne passent plus par le filtre du mental.


En gros, ces signaux du corps sont du pur concentré d'inconscient, et ça vous permet d'avancer plus efficacement vers votre objectif !





L’hypnose : mener l'utile à l'agréable


Même si la problématique apportée en séance peut parfois amener des émotions éprouvantes à traverser, la fin d’une transe hypnotique se finit toujours dans une sensation de détente, tant au niveau du corps que de l’esprit.


Souvent les personnes que j’accompagne expriment alors un sentiment de « paix intérieure », de « bienveillance pour soi-même».


Plutôt sympa, non ?



Opmerkingen


bottom of page