top of page
Rechercher

Comment l’hypnose peut changer une habitude, un comportement




Ces habitudes qui nous font tourner en rond ...

Il arrive parfois que l’on se retrouve enfermé dans des schémas de comportements répétitifs et inconfortables, de subir une habitude limitante qui a la main longue et qui nous empêche de changer.

Par exemple, le désir d'arrêter le sucre mais qui, dès le réveil, ne peut s’empêcher de nous faire engloutir tout au long de la journée plaquette de chocolat, sodas, boissons chaudes sucrées ! On ressent alors en soi ce besoin intransigeant, ce fameux « y'a ce truc plus fort que moi », qui nous met les deux genoux à terre.


On a très envie de changer, mais cette envie incontrôlable a comme pignon sur rue sur tout le reste de nos prioritées en matière de bien-être…

La cigarette, l’alcool, les réseaux sociaux, les jeux vidéos, la procrastination, les TOC (troubles obsessionnelles compulsifs), un manque d'amour propre font parties de ces habitudes difficiles à changer.


L’hypnose permet d’y voir plus clair et surtout de trouver des solutions


Inconscient, ouvre toi !


On dit que derrière tout comportement inconfortable, il y a toujours une intention positive, une raison cachée qui à un moment donné de notre vie a été téléchargée par notre cerveau afin de nous rassurer, de nous protéger d'une mauvaise situation. Mais souvent, sur le long terme, cette raison cachée devient contre-intuitive et contre-productive pour notre évolution.


Vient alors le moment de se pencher sur cette raison cachée, de la faire remonter au conscient afin de pouvoir transformer son comportement en un comportement plus bénéfique et plus accordé à ce que nous sommes.


Autrement dit, la mise à jour d'un vieux logiciel de comportement versus telle situation, personne, object est dorénavent nécessaire !



Comment changer une habitude limitante avec l’hypnose ?

Tout ce vers quoi on ne pose pas notre intention se range dans l’espace de notre inconscient, et inversement, tout ce vers quoi nous posons notre intention se range dans l’espace de notre conscient.


En gros, je suis enfermé(e) dans une pièce dans le noir total et mon conscient c'est là où je dirige uniquement ma lampe de poche. Et si je change la direction de ma lampe de poche, je vais voir autre chose, et donc prendre "conscience" d'autres choses.


Dans notre quotidien, nos réactions se passent donc à deux niveaux :

- A un niveau conscient : ce sont ces réactions, ces gestes décidés dans l’instant T, ponctuellement, sur du court terme.

Exemple : Je reçois mon nouveau code de carte bancaire, et au début j'apprends consciemment ses numéros, je réfléchis bien avant de le taper, tout mon esprit est tourné vers cette tâche... ça se fait consciemment.


- A un niveau inconscient : ce sont ces réactions, ces gestes déclenchés d’une manière plus automatique, sans réfléchir, qui ont été induits par une répétition, une habitude sur du long terme.

Exemple : J'ai tapé le numéro de ma carte bancaire tellement de fois que mes doigts savent taper le code tous seuls sans que j'ai à y réfléchir ou à poser volontairement mon intention dessus... ça se fait inconsciemment.


Une fois que cet apprentissage est donc maîtrisé, et dans le but de gagner en efficacité et en économie d’énergie, l’esprit fait donc passer son action d’un niveau conscient à un niveau inconscient, et avec le temps cela va devenir ce fameux « c’est plus fort que moi, je tape toujours l’ancien code de ma carte bancaire » ! 😅


L’état d’hypnose pour dialoguer avec son inconscient

Avec l’hypnose, nous allons pouvoir remettre les projecteurs sur la raison cachée, sur ce fameux « c’est plus fort que moi »


L’inconscient veut bien faire les choses mais il fonctionne comme un enfant de 9 ans. Autrement dit, il faut régulièrement et consciemment lui apprendre, lui proposer des nouveaux comportements pour le faire évoluer vers un juste chemin pour nous. Car notre psychée d’humain est en mouvement permanent !


Le but est donc de ressortir en plein jour ces habitudes, ces raisons qui ont été soigneusement rangés dans le grand tiroir de notre inconscient. Lorsque je demande aux gens si ils savent pourquoi ils se jettent sur une tablette entière de chocolat, la réponse la plus courante est : parce que c’est bon, je suis trop gourmand… mais en réalité, en vous faisant accomplir ce geste, le cerveau vous envoie surtout en quête de substance chimique et hormonale qui va lui procurer ce qu’il recherche à tout prix : baisser un niveau de stress, de colère, d’ennui ou de solitude en cherchant un plaisir réconfortant, rapide et immédiat.


Les raisons cachées d'un comportement inconfortable sont donc nombreuses et souvent remontent à très loin !



Avec l’hypnose, changer de comportement devient possible

Tant que les nouvelles conditions et alternatives sont mieux que les anciennes, le cerveau dit… go !!

C'est l’histoire de la vieille voiture adorée …


Lors de vos plus jeunes années de conduite on vous donne une voiture super moderne et qui répond à tout vos besoins. Sur le moment cette voiture vous permet d’aller découvrir plein de nouvelles choses, et elle vous accompagne dans tous vos moments de bonheur mais aussi de galère. Elle vous a même sauvé bien des fois de certaines situations inconfortables … mais ça c’était avant. Aujourd’hui vous sentez qu’il vous faudrait autre chose pour mieux avancer, vous savez que d’autres modèles existent autour de vous et vous aimeriez peut être changer cette voiture mais voilà, vous y êtes très attaché(e), vous vous sentez presque redevable de ses bons et loyaux services et puis après tout, on sait toujours ce qu’on quitte mais jamais ce qu’on trouve …

Et puis un jour, vous gagnez à la loterie, et vous recevez le dernier modèle toutes options. Avec cette nouvelle voiture vous découvrez que vous pouvez aller plus loin, plus vite, ça vous coûte même moins cher en énergie !

Et là, bizarrement, vous arrivez facilement à vous débarrasser de votre ancienne voiture, voir même à l’oublier rapidement, pour vous accorder tout entier à votre nouveau modèle. Cette nouvelle voiture vous permet toujours d’aller là où vous voulez aller, en toute sécurité, mais avec des conditions de voyage carrément plus agréable.

Vous avez compris cette petite histoire, n'est-ce pas ? :)


Votre cerveau vous fait croire qu’il est impossible de changer car il y a trop de souvenirs, d’attachement, de « Soi familier» dans ce comportement. Mais en gérant la symbolique de ce comportement, et en y amenant de nouvelles perspectives, de la nouveauté, en redéfinissant vos priorités à atteindre dans votre vie, votre cerveau acceptera le changement.


Votre cerveau est un muscle très intelligent et efficace quand il a des prises de conscience qui lui permettent d'évoluer ! Car à la base de tout ça, c'est in fine toujours une question de survie !


Comment cela se déroule ?


Une séance d’hypnose s’adapte à chaque problématique car nous sommes tous différents : nos vies, nos expériences, nos valeurs, nos besoins diffèrent.


En séance, une première étape est prise pour recueillir toutes les informations nécessaires au thérapeute afin qu'il comprenne au mieux votre univers, vos valeurs, vos modes de pensées, et aussi surtout votre écologie intérieure (votre Grand Livre de lois interne) qui est primordiale à respecter.


Vient ensuite un ou plusieurs exercices d’hypnose adaptés à votre problématique ou à la phase de résolution du problème. L’état d’hypnose est avant tout une expérience de détente, durant laquelle on se retrouve face à soi-même. En effet, toutes les réponses à nos interrogations se trouvent en nous. La transe hypnotique permet juste une clarté de dialogue interne.


Combien de séance d’hypnose pour modifier un comportement ?


L'hypnose, c'est pas l'école Poudlard ! 🪄🪄


Mais à coup sûre, ce qui fait la réussite de la thérapie est la relation de confiance qui s'installe entre le thérapeute et la personne accompagnée. Certains comportements aux enjeux "légers" sont simples à modifier et nécessiteront une seule séance, quand pour d'autres (comme les addictions par exemple), un travail sur l'enfance, le passé doit souvent être fait, ce qui demande un temps d'introspection plus approfondi et donc plus long à toucher du doigt. La moyenne de durée de la thérapie est alors de 4, 5 séances, espacées sur 4, 6 mois.


A chaque séance, l’objectif est de progresser un peu plus vers la résolution définitive du problème, en prenant en compte les détours, les moments de pause, les temps d'accélération qui sont propres au cerveau humain et qu’il faut accompagner avec bienveillance !




コメント


bottom of page